Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:02

J'ai oublié de te dire un truc supra important cher lecteur!

 

A mon retour, je vais me pencher sur la PLAYLIST pour surmonter la PMA comme une guerrière. Bien sûr, même si t'es une PMA friendly tu peux l'écouter aussi.

 

Et puis si tu as été très gentil, je te ferais ENFIN un article intello avec tout plein d'informations intéressantes. Tu en rêves, je vais le faire!

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Joyeux bordel
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 07:00

J'ai toujours rêvé de placer cette phrase issue d'un sketch de Florence Foresti quelque part et c'est désormais chose faite. On applaudit!!!

 

De quoi je vais pouvoir te parler? Je suis sûre que tu te demandes encore ce qu'il peut se passer dans mon cerveau fertile ( c'est le seul fertile à la maison. Quoique Chat n°2 - je ne dis jamais chatte parce que c'est toujours connoté sexuellement avec les dépravés qui m'entourent - va bientôt aller se faire stériliser et là on pourra vraiment dire que personne n'est fertile à la maison à part mon cerveau). Hé bien je vais te le dire.

 

Je pars...

Cassos...

Goodbye!!!

 

Je te vois sourire et dire qu'enfin la blogo va être débarassée de moi. Et c'est là que tu te fous le doigt dans l'oeil! Parce que je vais revenir! Dans une semaine!! Et qu'en attendant je vais pas te laisser tout seul, cher lecteur. Tu risquerais de t'embêter sans moi, tu penses bien. Et puis, vu que j'ai fait péter l'audience du blog et mes abonnés HC, je ne peux abandonner le navire. Je ne suis pas le capitaine du paquebot de Costa Croisières, MOI madame!

 

Alors pendant cette semaine de ce que je ne qualifierais pas de vacances puisque je pars sans Chéri. Quoique...ça se discute tu me diras...Bref, pendant cette semaine je vais te laisser aux bons soins de ma petite soeur. Elle ne le sait pas encore mais elle a pour mission de te pondre deux bons articles au moins pour ne pas que tu t'ennuies. Bien sûr, elle n'est pas aussi douée que moi, ni intelligente, ni pleine d'humour mais elle est bien brave et on l'aime bien au village. Tu vas te dire que je suis méchante avec elle et tu as tort! Parce que je suis sûre qu'elle va éclater de rire et qu'elle va dire:

ISPICE DI COUNASSE!

 

Que tu saches dans quoi tu t'embarques lecteur, je vais te raconter une anecdote pour faire connaissance avec ta nouvelle hôte temporaire.

Il y a quinze mois naissait sa deuxième fille, Alien (Jurassic Park de son petit nom) et une fois n'est pas coutume avec Soeur Chérie on a eu un accrochage pendant sa grossesse.

Moi, tu me connais, aigrie de la fertilité que je suis, je râlais après absolument tout ce qui avait attrait aux enfants puisque je n'y arrivais pas moi-même. Je n'en pouvais plus des statuts FB à la con sur "Loulou a fait son premier caca dans le pot" et autres niaiseries dont seuls les parents devraient s'en réjouir. Non, parce qu'au fond, les autres ils s'en foutent! C'est pas encore homologué dans le Guiness Book des Records que je sache de chier dans les toilettes!

Bref, je m'égare....

Soeur Chérie, en pleine grossesse donc, commençait à tendre vers cette habitude qui m'agaçait et m'agace toujours et j'ai donc voulu la remettre sur les rails. Mais tu penses bien que la donzelle, sous hormones toutes plus vaches les unes que les autres, a piqué sa crise...Et elle est mauvaise la bougresse quand elle est énervée.

Tu as peur maintenant, hein? Tu flippes ta race que je te laisse avec elle, hein? Rassure-toi elle est plus enceinte et elle fait bien attention de ne plus l'être. Manquerait plus que ça tiens!

 

http://www.safesearching.net/images/gargamel.gif

Tu vas te dire qu'elle n'aura rien à te raconter et que tu vas te faire chier avec elle mais tu te trompes. Parce qu'elle est aussi passée par là. Avant de passer dans le camp hostiles des hyperfertiles elle a galéré Gargamel ( oui elle s'appelle Gargamel et c'est donc comme ça que tu devras l'appeler). Elle va donc tenter de te raconter sa FIV peut-être ou je ne sais quoi d'autre. Elle a interdiction de dire du bien de moi parce qu'elle sait que ça va me saoûler et que c'est pas pour ça que je la fais venir.

 

Alors, tu te sens comment lecteur à l'aube de cette ère Gargamel? Tu vas arrêter de lire mon blog jusqu'à mon retour?

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Joyeux bordel
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 17:55

http://www.navi-mag.com/site_img/ARTICLES/large/equipement-de-boxe-en-ligne-id86.jpgJ'avais prévu de te faire louper (Edit: RATTRAPPER ---pour ma défense j'avais un terible mal de crâne hier et je ne me suis pas relue) chronologiquement ce qui s'était passé dans ma vie de Nullipare Pmette pendant ces quelques semaines où je ne suis pas venue te parler, mais comme j'en fais qu'à ma tête. Et puis,  j'ai envie que tu me suives encore longtemps alors je suscite en toi l'envie de continuer à me lire, fourbe que je suis.

 

Je vais donc te raconter ma première IAC ( en espérant un jour te raconter mon accouchement bien gore. Oui j'ai toujours rêvé d'écrire un thriller palpitant plein de sang, et j'attends donc mon accouchement pour te narrer la boucherie).

 

Alors, comme tu le constateras quand je te narrerais le second épisode de mes aventures avec Dieu Sécu, j'ai finalement réussi à ne pas louper ce cycle qui s'annonçait. Bon...ok...il n'est pas venu tout seul ce cycle je l'avoue. Je l'ai un peu aidé à grands coups de Duphaston matin et soir. D'ailleurs Dieu Sécu a gardé le suspense presque jusqu'à la fin et j'ai failli me bouffer dix jours de Dudu pour que dalle, mais bon tout est bien qui finit bien dans mon petit monde pas si enchanté que ça.

 

Je finis donc ma plaquette de Dudu le 25è jour après mon précédent cycle (naturel lui). Parce que oui, depuis ma coelio ( ha tiens je me rends compte que je te l'ai pas raconté celle-là! Faudra que j'y remédie) mon corps semble se foutre de ma gueule et fonctionner à peu prés normalement. Oui, à peu près...parce que je le connais il est fourbe. On en a eu la preuve récemment tu te souviens.

Donc pile trois jours après l'arrêt de Dudu, un beau matin de mars, mes régles ont débarqué en fanfare. Tu penses bien que j'étais heureuse. J'allais enfin pouvoir me faire enfoncer des aiguilles dans le bide, j'allais enfin avoir mal, j'allais surtout enfin pouvoir peut-être réussi à mettre en route Bébé! Alors, j'étais la plus heureuse à ce moment là. Si bien que je me suis empressée d'appeller le secrétariat de Gygy pour lui demander un rendez-vous écho à J9.

La prise de rendez-vous se passe bien, je lui explique et elle a l'air au courant du protocole alors tout roulait.

 

A J3 on a donc commencé les piquouzes avec Chéri ( et là je peux t'assurer que jamais je pourrais me faire de fix d'héroîne...je suis trop une flippée de l'aiguille). Même qu'en quatrième vitesse, j'étais allé chercher ma petite box jaune. Collecteur d'aiguilles qu'on appelle ça! J'en aurais bien demandé un à ma mère-grand adoré qui elle est une droguée notoire depuis plus de quinze ans à raison de trois fois par jour mais comme la guêpe n'est pas folle, elle se serait posé des questions.

Donc ce fameux jeudi soir, nous voilà, Chéri et moi avec tout notre butin étalé sur la table du salon, en train de lire très scrupuleusement le mode d'emploi de Puregon. Puregon c'est notre nouvel ami! Vingt bonnes minutes plus tard, et quelques manips plus tard ( la mise en place de la cartouche, la mesure de la dose, la vérification qu'il n'ait pas de bulles et patati et patata), Chéri me dit alors de désinfecter la zone où je veux qu'il pique.

Je désinfecte donc comme une malade et Chéri s'approche dangereusement avec son aiguille. Mais je l'ai pas laissé faire...J'avais ma main sur la sienne comme si je contrôlais son geste. J'étais en flip total...Chéri l'était tout autant je le sais mais il essayait de ne pas le montrer. La piqure s'est bien passé même si je l'ai sentie passer je peux te l'assurer. Mais une fois terminé, le stress retombant comme un soufflé, les palpitations m'ont envahi et j'ai du m'asseoir pour ne pas m'écrouler.

La première piqure était faite et j'étais certaine de m'en souvenir toute ma vie.

 

La troisième s'avérait plus compliquée puisque Chéri avait eu la bonne idée d'inviter ses parents le soir-même et que j'ai du me la faire seule dans la cuisine en catimini. Piqure qui a laissé une marque tellement je semble douée pour m'autopiquer...Bref...Pendant ce délicieux repas que j'avais concoté, j'ai THE révélation!

 

Tiens-toi bien....

 

Je suis une truffe!

 

Je t'explique...j'avais pris rendez-vous à J9 avec Gygy pour mon contrôle  en comptant de cette manière: Le premier jour de mes régles étant le mardi. Mardi + 9 jours= jeudi. Sauf que....ça marche pas comme ça cher lecteur. Je te fais la démonstration:

J1:

J2: mercredi

J3: jeudi

J4: vendredi

J5: samedi

J6: dimanche

J7: lundi

J8: mardi

J9: mercredi

 

Donc j'aurais du prendre mon rendez-vous pour mercredi et pas jeudi. D'autant plus que je n'avais de Puregon que de J3 à J8 donc dès mardi j'aurais été dans un merdier pas possible. Je te raconte pas comment j'ai flippé tout le week-end avec Chéri qui me disait qu'il fallait vraiment que j'arrête de flipper tout le temps pour n'importe quoi...

Ouais bha si je flippe pas mon coco, c'est pas toi qui va le faire à ma place, alors merde quoi!

Et j'avais raison de flipper! Parce que dès lundi matin, quand j'ai appelé, ça a été le parcours téléphonique du combattant.

 

Va expliquer à une nunuche que tu t'es trompée et pourquoi tu t'es trompée ( d'ailleurs à ce sujet la nana qui a pris le rendez-vous était bien conne aussi de pas m'avoir rectifier). Parce que Nunuche est une bitch:

-"Le Dr il fait jamais d'échographie le mercredi, je peux pas changer votre rendez-vous. De toute façon J9 et J10 ça va pas changer grand chose nia nia nia nia nia nia".

Il s'avèrera par la suite que si, J10 ça aurait TOUT changé!!

Dix minutes plus tard , j'obtiens enfin mon rendez-vous pour le mardi. Soir...A 18h...Bon...ok...Je relève pas.

 

Et j'attends sagement mon rendez-vous du lendemain soir en priant Jimi Hendrix, Amy Winehouse et Kurt Cobain pour que je réponde bien à la stimulation ovarienne.

 

Et toi, cher lecteur, tu vas attendre sagement demain que je te raconte la suite! 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 15:38

Tu dois te demander à quoi je joue, à ce qui se passe dans ma tête et si j'ai perdu la tête. Non, je n'ai pas perdu l'esprit, je suis juste enchantée de t'annoncer cher lecteur que j'ai fait péter le record d'audience sur ce blog.

 

Dix abonnées sur Hellocoton!! Tu as bien entendu oui oui! DIX ABONNEES!!!

 

Oui je m'enflamme parce que tu vas me dire "Mais moi cocotte, j'en ai 168 des followers et j'en fais pas tout un foin". Et bha je t'emmerde! Parce que moi je suis vaaaaachement contente d'avoir dix followers. J'ai commencé ce blog pour moi, juste pour m'épancher et vider mon sac et trois mois après environ j'ai des personnes qui lisent chaque article, qui commentent, qui m'apportent un soutien fabuleux même si ce ne sont que de petits commentaires.

Bien sûr dix followers sur Hellocoton ça veut pas dire que dix personnes me suivent en réalité parce qu'il y en sûrement plus mais dix followers c'est un petit cap, une marque d'amitié virtuelle, une marque d'intérêt.

 

Bref, tu l'auras compris, je suis heureuse. Oui dans mon malheur je suis heureuse. Alors pour fêter ce cap des dix followers, je vais t'offrir un test de grossesse!

 

Non?

 

Sûre?

 

Certaine?

 

Allez, ne t'enfuis pas et ne me hais pas, je plaisante!! Je vais donc permettre à une gentille nullipare ou un nulliparefriendly ou une exnullipare en mal de bébé de gagner un livre que j'ai lu il y a trois mois et que j'ai adoré. Tellement que j'avais envie de l'offrir à tout mon entourage quand je l'ai terminé.

 

Ce livre c'est Chronique d'un désir d'enfant de Judith Uyterlinde.

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/3/2/9782266160230.jpg

 

 

Edité une première fois il y a quelques années sous le titre: Je t'attendais. Ce témoignage d'une femme en mal d'enfant est un petit bijou. Judith se livre sans faux semblant, sans chichis et elle nous tire autant de larmes que d'éclats de rires.

 

Cool non?

 

Tu veux savoir maintenant comment le gagner? Hé bien pour cela c'est simple tu m'envoies un chèque de cent euros et je te tiens au courant...

Je plaisante bien sûr! quoique tu peux m'envoyer un chèque hein :D Alors voici les conditions du " concours".

 

Laisse-moi un gentil commentaire à la suite de cet article jusqu'au 5 mai 2012. Aucune chance supplémentaire pour qui que ce soit. Un commentaire= Une chance de gagner, point barre.

 

Alors...heureuse?

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Joyeux bordel
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 14:34

http://a34.idata.over-blog.com/577x238/1/86/46/92/PICS/Logo-20Nuls-1-.jpg

L'HSG? C'est quoi ce machin? Oui, si tu n'es pas encore passée par tous ces examens tous plus fous les uns que les autres, tu dois te demander ce que ça veut dire l'HSG.

L'hôpital spécialisé en gérontologie? L'hystérique sous Guronzan? L'hippopotame sans gêne? Hé bien non!!! L'HSG c'est le petit diminutif de ce nom barbare: l'hystérosalpingographie. Barbare non? D'autant plus quand tu n'es pas rôdé pour les racines latines. Donc je t'explique et je décortique.

Hystéro=utérus --- Salpingo=trompes --- Graphie=image. Donc ensemble c'est tout simplement une radiographie des trompes et de l'utérus. Rien de bien méchant de prime abord hein? Je veux dire, jusque là, on est tous d'accord pour dire qu'une radiographie ça fait pas mal. Ca prend deux minutes et voilà...Hé bha non!! Que neni!! Que dalle!! Une HSG c'est un acte aussi barbare que son nom.

 

Avant de te parler de ma propre expérience, qui n'est que mon expérience. Je ne veux pas faire peur aux néophytes qui risqueraient de flipper pour rien ( ou pas! haha sadique que je suis) et je vais d'abord vous informer.

 

Pourquoi faire cet examen?
Elle permet de repérer des malformations de l'utérus ou des trompes, et de vérifier si les trompes ne sont pas bouchées (trompes bouchées = cause de 30% des stérilités féminines). C'est un des premiers examens prescrit lors d'un bilan d'infertilité et nécessaire au dossier d'entrée en PMA.

 

Quand pratique t'on cet examen?
En 1re phase du cycle = phase folliculaire*, entre la fin des règles et l'ovulation : de préférence entre le 10e et le 13e jour (en effet, en 2eme phase du cycle, si jamais on est enceinte le jour de l'examen, il y a un risque si début de grossesse ! car clichés aux rayons X et liquide injecté dans la cavité)

Comment a lieu l'examen?
Le gynécologue ou le radiologue prescrit généralement un suppositoire d'antispasmodique (genre Spasfon) à mettre 1 h avant l'examen pour éviter un spasme du col ou des trompes, et un traitement antibiotique préventif pour éviter toute contamination par des bactéries du vagin.
On est allongée en position gynécologique, le radiologue pose un spéculum, injecte un liquide de contraste (iode) (nécessaire à la radio) par les voies naturelles et fait des clichés radiographiques de l'utérus et des trompes, avec un gros appareil qui est situé au-dessus de la patiente.
On voit de suite les clichés sur un écran puis le radiologue donne les clichés commentés.
Certaines femmes trouvent cet examen douloureux, d'autres non. Ca dépend de l'expérience du radiologue, aller chez quelqu'un qui a l'habitude et fait beaucoup d'hystérographies. Souvent, ce sont des douleurs de type douleurs de règles (moins fortes) lors du passage du col. On survit !!! Attention : l'iode peut provoquer des allergies. Pensez à le signaler si vous êtes sujettes à des allergies.


 Pour en savoir plus :

 - voir la taille et la forme de la cavité de l'utérus (c'est ainsi qu'on détecte des malformations de l'utérus, entre autres celles dues à l'exposition au Distilbène : utérus en forme de "T")
- voir des anomalies autres de cette cavité (polypes = petites excroissances de la muqueuse de l'utérus, fibromes = tumeur sans gravité du muscle de l'utérus , synéchies = accolement des parois de l'utérus etc.)
- voir certaines formes d'endométriose = apparition anormale de fragments de muqueuse utérine en dehors de la cavité
- voir si les trompes sont perméables = pas bouchées = indispensable pour que l'œuf chemine jusqu'à l'utérus
(si les trompes sont bouchées : parfois la pression du liquide utilisé lors de l'hystérographie les débouche, sinon deux solutions, que votre médecin vous exposera : chirurgie des trompes ou FIV directement, suivant les cas)

 

(Merci à Linece à qui j'ai emprunté cet article sur http://pma-et-espoirs.forumfamille.com)

 

Tu as lu? Ok...J'espère que tu n'as pas eu trop peur encore et que tu en sais un peu plus. Maintenant parlons de mon vécu parce que tu comprends c'est mon blog, ma chance de me le raconter et de me la péter, mon coin de Narcisse quoi...

 

Comme je te le disais il y a un moment dans l'article: Quand ça veut pas, ça veut pas...(Part. 1) 

Cet examen n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Je pensais pas du tout à ce qui m'attendait quand je suis ressortie, ordonnance à la main, du cabinet du charmant gynécologue. Mais bon, comme je suis une fille curieuse, je suis allée mener ma petite enquête sur la toile, habitude qui agace au plus haut point Sieur Gygy mais je m'en fous puisque je fais ce que je veux mon bon monsieur! Et ce que j'ai découvert m'a pas plu du tout...Même si j'ai toujours eu des règles hyper douloureuses ( au point qu'à seize ans, je me suis écroulée de douleur devant la porte de chez moi et que j'ai mis cinq minutes à ouvrir la porte), j'avais tout de même peur de la douleur. J'ai donc pris rendez-vous avec un laboratoire privé puisque le centre hospitalier n'en pratiquait pas et j'étais presque contente d'y aller. Enfin contente est un bien grand mot, j'étais surtout contente d'avancer dans mon bilan parce que pour le reste je m'en serais bien passée tu penses bien.

J'arrive donc le matin de mon HSG avec mon produit, sans ma carte de sécu que j'avais paumé mais avec mon attestation de mutuelle. Et bam, moi qui étais déjà hyper stressée, tremblante, je m'aperçois que j'ai oublié cette putain d'ordonnance (oui je suis vulgaire! mais tu aurais dit quoi toi à ma place?). Je propose donc à la dame pas très agréable de retourner à la maison chercher mon ordonnance, ce qu'elle confirme. Je sors donc bien énervée et elle me rattrappe en me disant qu'on va quand même faire l'examen, que je lui ramènerais plus tard l'ordonnance ou qu'elle va demander au gynéco qu'il lui faxe. Bref...et forcément j'apprends qu'ils font pas le tiers payant. Je vais donc casquer et j'ai déjà bien les boules mais je suis tellement anesthésiée par le stress que ça me passe presque au dessus.

Rapidement, j'entre donc dans la salle d'examen. Je me déshabille, pestant contre cette obligatoin d'être à moitié nue. Pas que je sois particulièrement pudique mais j'ai mis une jolie culotte, je voudrais bien la montrer merde! Bha non...bref...je m'installe sur la table de torture, heu la table d'examen et je me mets en position gynécologique. Le top du glam' quoi! Et le radiologiete arrive, suivi de sa gentille assistante. Par chance, je tombe sur un duo très compréhensif, à mon écoute et doux.

L'examen commence donc et je me rends compte que la douleur n'ait pas aussi forte que je le pensais. Bien sûr, j'ai douilléquand il m'a injecté le produit de contraste mais pas plus que pendant le premier jour de mes règles. Et j'ai flippé tout au long de l'examen. Et je faisais bien...Aprés les multiples positions inconfortables et gênantes qu'on m'a fait prendre, le radiologiste finit par me dire que ma trompe gauche semble bouchée.

Coup de massue!

Il part faire son compte-rendu et je reste avec l'assistante. Je me mets à sangloter, les larmes au bord des yeux et elle me rassure: on vit très bien avec une seule trompe et ça n'empêche pas de tomber enceinte. Ouais sauf que merde quoi! J'ai déjà des problèmes d'aménorrhée et d'anovulation, j'avais pas besoin de rajouter ça à la liste de mes problèmes...

 

Et voilà donc comment je suis sortie de l'examen. J'ai retenu mes larmes pendant tout le trajet et me suis écroulée dès que je suis rentrée à la maison. Dévastée...Si j'avais su à ce moment là que c'était pas réellement bouché et qu'il y avait rien de grave j'aurais pas vécu des heures horribles...Parce qu'au final la coelio qui aura suivi un mois et demi plus tard démontrera qu'anatomiquement tout va bien visiblement.

 

Tout ce que je peux vous dire, c'est que malgré tout, si je peux éviter à nouveau cet examen ce sera avec plaisir. Parce que bientôt un an plus tard, je n'ai toujours pas oublié...

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans cultive-toi! (ou pas...)
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 13:24

Comme promis sur ma page Hellocoton, il est temps que je commence à te dévoiler un peu plus de moi cher lecteur. Non, je vais pas te parler de mon problème actuel de démangeaison capillaire, ni du fait que ce soir ça sent le défrichage complet  parce que pour ça j'ai ma soeur à qui le dire. Je vais bitcher et donc te parler d'un des problèmes de conscience que j'ai depuis quelques mois: le prénom qu'on a choisi si on a une petite fille.

 

Je ne te le dévoilerais pas et si tu veux t'amuser à le deviner, tu peux. Mais je vais te dire en quoi c'est devenu pour moi un problème de conscience. Ce prénom que j'adore depuis l'enfance et que Chéri a validé ( alors qu'on est hypra difficiles en matière de prénoms) est celui de ma maléfique belle-soeur ( enfin pas orthographiquement parlant réellement mais je ne peux pas t'en dire plus sinon ce serait trop facile) et celui d'une personne que je pensais être mon amie et qui n'était en fait qu'une " copine" qui a fini par me dire la chose qu'il vaut mieux éviter de dire pour plus tard me dire qu'elle ne regrettait pas.

 

Je vais te parler de ces deux personnes pour que tu comprennes mon dilemme.

 

Soyons fous et commençons par la deuxième...Depuis quelques mois nos relations s'étiolaient et m'étant éloignée de pas mal de monde au moment où j'ai compris que je n'aurais jamais de bébé naturellement, j'ai pensé qu'en lui disant à quel point je me sentais mal, nos relations allaient s'améliorer...Et bien non...ce n'en fut que pire...bien que d'autres choses se soient greffés à ce problème relationnel entre nous, jamais je n'aurais pensé qu'elle en vienne à me dire: "J'espère que tu n'auras jamais d'enfant. Ton hypothétique enfant ne mérite pas ça".

Je t'avoue que sur le coup, je n'ai pas su si je devais rire ou pleurer...Je n'ai fait ni l'un, ni l'autre. Bien trop secouée par la violence de ces mots qui m'ont hanté pendant quelques mois, j'ai fini par lui dire un jour qu'elle aurait tout de même pu s'excuser. Ce à quoi elle a répondu qu'elle s'en moquait et qu'elle l'avait juste dit pour que je lui fiche la paix. Elle ne regrette pas ce qu'elle a dit, bien qu'elle prétende ne pas le penser.

 

On ne va pas s'appesantir sur elle pour le moment et on va passer à ma malefique belle-soeur.

 

Bien sûr, elle n'a pas de pouvoir magiques, ni n'est laide ou tout ce qu'on peut imaginer en me lisant mais ça n'enlève rien au fait qu'elle est maléfique. Pourtant, elle aurait pu être une personne altruiste, compréhensive et adorable avec tout ce qu'elle a vécu. Elle n'a pas eu la vie facile, et je reconnais qu'elle a été courageuse mais rien à faire je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'elle est maléfique.

Lorsque je lui ai dit qu'on essayait d'avoir un bébé et que ça ne marchait pas, j'ai voulu créer ce lien qui avait commencé à se tisser malgré tout, et j'ai pensé qu'elle serait une épaule sur laquelle m'épancher. Et c'est là que je me suis fourrée le doigt dans l'oeil. Parce que Madame n'en a rien à carrer de mes problèmes puisque je me demande si elle a écouté ce que je lui ai dit. Alors que je lui ai dit que j'avais des problèmes d'aménorrhée et d'anovulation, elle a balancé l'été dernier à ma mère qu'elle n'allait tout de même pas/plus me demander chaque mois si j'étais enceinte.

Sans me le dire en face, elle a bien évidemment reproché à ma mère de ne pas avoir été mise au courant de ma coelio. Chose que je ne voulais pas faire puisque j'avais compris qu'elle s'en foutait, trop préoccupée par sa propre personne, ses enfants, mon frère et le fric qu'elle peut économiser(fric qu'elle a économisé à Noël dernier en ne nous offrant absolument rien mais cela est une toute autre histoire).

 

Mon problème s'avère donc, tu le comprendras, épineux. Si nous optons pour ce prénom, j'ai peur que notre fille soit immature, de mauvaise foi, méchante gratuitement, égocentrique, mal élevée et égoïste.

Bien sûr je pourrais aussi arrêter de penser que toutes les personnes portant le même prénom se ressemblent mais je n'y arrive pas...Et vous, vous feriez quoi? Est-ce que vous avez été ou êtes confrontés à un problème similaire?

 

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Etats d'âmes
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 17:07

http://larbreabebes.free.fr/Photos/Grossesse%20et%20accouchement/test%20grossesse.gifHé bien après un test pipi, acheté par chéri samedi parce que je n'en pouvais plus de gamberger et qu'il fallait être sûrs, et fait dimanche matin au saut du lit, je peux te dire que dans ce match, l'infertilité a marqué un point de plus.

Le supsense est terminé, je ne suis pas enceinte....

 

Et aussi dingue que cela puisse paraître, ça m'a soulagée. Soulagée parce que si ça avait été positif, je sais que ça ne pouvait qu'être une fausse-couche. Soulagée parce que j'avais commencé à accepter cet échec. Et aujourdhui, non pas que je sois prête à recommencer un nouveau protocole demain, je m'en sens grandie. Je n'ai plus un pied dans l'engrenage de la PMA, j'ai les deux. Et bien enfoncés si tu vois ce que je veux dire.

 

Je commence à réaliser qu'il se peut très fortement que le parcours soit long, semé d'embûches, de pleurs, de cris, d'insultes sur ces connasses qui elles tombent enceinte en écartant les cuisses ( oui je suis méchante là...mais ne me fais pas croire toi PMETTE que jamais tu ne te l'aies dit ça, ou alors tu es la réincarnation de Mère Téresa). Je ne sais pas si au bout du chemin, un petit bébé nous attends. Je ne suis pour autant pas sereine mais j'accepte maintenant.

 

Je te dis pas, cher lecteur, que c'est facile et que là en te disant je n'ai pas envie de pleurer mais j'ai fait un premier pas. Celui de ne plus dire " quand on aura un bébé" mais " si on a un bébé un jour". C'est sûrement défaitiste mais c'est malheureusement la vérité. On a des problèmes tous les deux, ce qui ne fait qu'augmenter nos chances de ne jamais avoir la chance d'être parents.

 

Bien sûr il y a l'adoption...Plus tard...mais on a 32 ans, on est pas mariés. Et le PACS ne fonctionne pas si on veut adopter à deux, et j'y tiens fermement à cette adoption ensemble.

 

Je n'aie donc aucune idée du temps que cela va encore nous prendre et je ne sais pas si je saurais attendre encore  mais je vais essayer...Quitte à y laisser tout ce que j'ai, toutes mes forces, toutes mes aspirations, toute mon âme, je vais essayer. Au final, j'aurais peut-être pas gagné le combat mais j'aurais tout donné. J'ai déjà sacrifié tellement de choses, déjà fait tellement d'efforts que je me vois mal m'arrêter là.

 

Le match ne fait donc que commencer mes amis!Et je m'en vais monter sur la table basse, pousser le son à fond et danser sur Heavy Cross de Gossip!

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 16:14

Le ton est donné!!

 

Pour te mettre dans l'ambiance, je te raconte ma petite vie depuis mardi. Mardi matin, première miction après le réveil, je m'aperçois que j'ai mes règles. C'est pas encore très prononcé mais ça ne peut être que ça. Donc pendant dix minutes je suis tellement sur le cul que je suis à côté de mes pompes et après bien sûr commencent les chutes du Niagara.

Je savais bien que c'était une possibilité, que l'IAC pouvait ne pas marcher, mais d'autres ont la chance que ça marche du premier coup alors je me suis dit : " Pourquoi pas moi?"  Et bha non ma cocotte! Toi, tu mérites de galérer. Pourquoi? Parce que c'est comme ça et pi c'est tout!!!

 

Donc quatre jours de règles et toujours ces mêmes chutes du Niagara...Sauf que depuis hier soir, ma petite serviette hygiénique est vierge de toute trace de sang. Tu vas te dire que je me plains encore, et que je peux tourner la page maintenant en lisant ça. Mais que nenni. Parce que depuis hier soir, enfin plutôt cette nuit vu l'heure à laquelle on est rentrés avec Chéri, aprés chaque passage aux toilettes une glaire filante et coulante sur ma cuisse s'invite (oui, je ne t'épargnerai absolument aucun détail, je suis comme ça que veux-tu...quand j'aime, je partage tout! et je t'aime lecteur!). Et elle n'est pas blanche et transparente, elle est "pleine" de sang.

 

Tu sais donc ce que ça veut dire je crois....

 

Trois possibilités:

- J'ai eu mes règles tout naturellement, et là j'évacue seulement le reste...

-J'ai fait une fausse-couche précoce, et là j'aurais beau me dire qu'au moins je peux tomber enceinte, ça ne me consolera pas du tout mais alors pas du tout.

-Je suis enceinte et c'est juste les règles anniversaire et la nidation...

 

Vous misez sur quelle possibilité? Moi je ne sais pas pourquoi mais je mise sur la 2..avec le bol que j'ai....

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 08:01

Quatre jours et ça passe pas..Quatre jours depuis que j'ai constaté que c'était le massacre dans ma culotte. Et je pleure toujours...j'arrive pas à passer le cap. Et pourtant ça m'avait jamais fait ça pendant ces trois ans d'essai naturels, j'étais déçue oui, ça m'arrivait de pleurer mais je rebondissais toujours vite...Tandis que là...

 

J'ai beau savoir que je ne suis qu'au début de mon parcours PMA, qu'il y a encore pléthores de solutions, j'arrive pas à arrêter de pleurer et à me projeter dans cette nouvelle tentative. L'ambiance à la maison est pas joyeuse. Chéri a beau être en vacances, j'ai qu'une envie c'est qu'il reparte bosser. Simplement pour que je n'aie pas à me cacher parce que je pleure. Il sait que ça m'a blessé, et lui aussi est sans doute triste mais mine de rien une femme le prend plus mal qu'un homme. Un homme il intériorise et il relativise. Et y'a les mots tabous aussi maintenant. Pour le moment je veux plus entendre ces mots là, je veux plus les prononcer, ni les penser. C'est trop dur...

 

Bien sûr, d'autres ont plus de raison que moi de pleurer. Celles qui en sont plus loin, celles pour qui maintenant les solutions sont moins nombreuses, mais est ce qu'il y a une échelle de celles qui ont plus de raison que moi de pleurer? Peut-être...mais tu sais quoi lecteur? Je m'en fous. Là je m'en fous...je veux rester dans ma bulle et hair tout et tout le monde. Hair celles qui sur facebook mettent les photos de leur gosse en disant une heure plus tard que c'est trop dur parce que bébé ne fait pas ses nuits. Putain mais connasse, de quoi tu te plains?

Hair cette cousine que je ne connais pas qui a des gosses comme une poule pond ses oeufs.

J'en ai même détesté mes nièces chéries y'a deux jours, raccrochant précipitamment avec ma soeur parce que je les entendais. Et pourtant je les aime mes nièces. Mais là, je pouvais pas...

 

Mais celle que je déteste le plus c'est moi. Depuis des années j'ai mes règles occasionellement. Mon corps fait ce qu'il veut, c'est l'anarchie là dedans. Et là, il suffit qu'on le pousse un peu pour qu'il se décide à marcher au pas.

Je n'ovule jamais en temps normal...Pas grave! Avec juste 50ui de Puregon pendant quatre jours, il produit un follicule de 20mm à J8...

J'ai mes règles quand ça lui chante, parfois pendant plusieurs mois..Pas grave! Là elles sont arrivées 11 jours après l'insémination...

Putain mais merde quoi!!! Qu'est ce que j'ai fait à mon corps pour qu'il me déteste autant?

 

Bon je t'ai menti lecteur, je hais aussi Gygy...Il a pas vérifié que mon endomètre se soit épaissi avant de faire l'IAC, alors qu'il avait dit qu'il était faiblard trois jours avant. Il m'a pas laissé dix minutes en position gynécologique non plus...Et surtout quand j'ai appelé pour savoir si on faisait quand même une PDS de contrôle il a dit que ça marchait pas à tous les coups...

 

Donc voilà....quatre jours et la pilule a toujours du mal à passer...et je m'en vais retourner pleurer.

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Etats d'âmes
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 07:50

Aucune idée pourquoi j'ai dit 8 en particulier, je vous rassure...Par contre, je sais exactement pourquoi je parle d'une tentative de moins. Donc, voilà, une des six IAC remboursées par Dieu Sécu est perdue.... Je sais que je ne suis pas venue depuis un moment et que vous devez vous demander ce que je raconte puisque les dernières fois où je suis venue vous raconter mes malheurs, je me battais encore avec Dieu Sécu( bataille remportée et que je te narrerais bien vite ne t'inquiète pas).

 

Pour te la faire courte, et que tu te mettes dans le contexte les choses sont allées très vite puisque quelques jours après avoir eu l'accord de la sécu j'ai commencé mon protocole avec mes petites injections faites par chéri et le déclenchement de mon ovu par ma nouvelle petite gentille infirmière libérale(je sens qu'on va être copines) et on a procédé à l'échange des ingrédients pour faire un beau bébé enrubanné.

 

Sauf que...que nenni point de bébé à l'horizon puisque le massacre dans ma culotte a commencé hier....11 jours après l'IAC...un cycle de 22 jours!!! Oui tu as bien entendu...ce cycle a duré 22 jours!! 22 jours alors qu'en temps normal quand je laisse mon corps faire ce qu'il a envie de faire, cet enfoiré peut mettre six mois avant de venir refaire le dawa dans ma culotte!

 

Donc voilà ou j'en suis aujourd'hui...je vais appeller mon gynéco pour qu'il me fasse une ordonnance pour une PDS de contrôle( au cas où que ce soit pas une FC précoce sait-on jamais....) et on va commencer à planifer, calendrier à l'appui, les prochaines réjouissances. Le postitif pour toi, lecteur, c'est que tu vas pouvoir rattrapper ce que t'as loupé.

 

Ce billet était un petit peu court je sais mais il visait surtout à vous tenir au courant. Et au passage, je remercie mes copinautes d'avoir été présentes hier et de m'avoir donné tous ces conseils et informations.

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article

Présentation

Profil

  • uneviepourunevie
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai."
Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai." Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez norah sur Hellocoton

Recherche

Catégories