Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 15:27

http://www.sammsimpsonforcongress.com/wp-content/uploads/2010/07/The-Branch-of-Divorce-Law.jpgJ'avais prévu un tout autre article pour aujourd'hui mais celui que je vais faire s'imposait. L'article prévu, n'est à mon sens plus d'actualité.

 

Je te l'annonce donc officiellement, cher lecteur...aujourd'hui vendredi 4 mai 2012 je demande le divorce d'avec mon corps. La décision est brutale mais nécessaire. Lui et moi ne pouvons continuer ensemble. On a plus rien à se dire, nos aspirations ne coïncident plus et n'ont peut-être jamais coïncider. Lui veut à tout prix que je rencontre tous ces gens en -logue parce qu'il prétend que j'aime apprendre et que le suffixe signifie spécialiste. Et moi, je veux plus qu'on se dispute lui et moi, je voudrais qu'on vive en parfaite harmonie, qu'on s'écoute l'un et l'autre mais dans cette histoire il n'y a que moi qui l'écoute...alors ce matin j'ai pris cette grande décision. Je lui laisse les meubles, les chiens, les poissons rouges et je reprends mon indépendance!

 

Ha bordel qu'est ce que ça serait le panard non?

 

Bha non! Au lieu de ça toute ma zenittude des derniers jours s'est envolée dans le cabinet de ma généraliste préférée. On s'était pas vues depuis un moment donc je lui ai raconté mes dernières péripéties et on a établi un programme homéopathique pour que je surmonte le stress de la PMA. Oui, parce que ma généraliste est aussi homéopathe c'est pas génial ça? Bon, j'avoue que quand j'ai emménagé ici pour suivre Chéri, je l'ai choisie justement parce qu'elle était homéopathe et j'en suis tellement pas déçue que Chéri l'a prise aussi (enfin comme médecin traitant hein, pas prise comme tu te l'imaginais déjà petit lecteur vicieux, non mais oh!).

Seulement là où ce rendez-vous prenait une tournure qui me plaît moins c'est quand on a commencé à revoir les précédents bilans concernant ma thyroïde.

 

Je ne t'ai pas encore parlé de celle-là je crois. Je vais donc remédier à ça. Thyroïde et moi on a commencé à se connaître il y a trois ans quand après une suspicion de ma doctoresse il s'est avéré que j'avais une thyroïde multi-nodulaire, un goitre thyroide si tu préfères. Mais j'aime pas ce mot, ça fait caca et un peu trop cas soc' à mon goût, je préfère le raffinement de la thyroïde multi-nodulaire parce que ça fait scientifique.

Donc après une première écho, j'ai donc passé une scintigraphie ( avec un peu de bonne volonté je suis certaine de mourir en ayant fait tous les examens en -graphie existants) qui n'a rien révélé d'anormal. Contrôle donc chaque année. L'année dernière, trop prise par tous ces examens de bilan de stérilité on ne s'est guère inquiétés. Sauf qu'aujourd'hui au vu de la dernière écho, ma doctoresse a commencé à me parler sérieusement d'un traitement. Enfin de deux.Bien sûr avant toute décision on recontrôle tout: écho et bilan sanguin complet.

 

Les deux solutions envisagées sont donc:

-l'essai de Lévothyrox pour tenter d'enrayer le grossissement des nodules et la désintégration de ceux déjà existants.

-l'ablation pure et définitive de ma thyroïde et un traitement per-os à vie. (Per-os ça veut dire par voie orale, tu vois que tu apprends des choses avec moi cher lecteur!)

 

Seulement à choisir, et même si la perspective d'être à 31 balais obligée de prendre un traitement à vie pour recevoir les hormones thyroïdiennes nécessaires, je préfère la solution de la thyroïdectomie. Qu'on en parle plus après quoi...Pas envie de commencer un traitement pour essayer d'enrayer quelque chose sans savoir si ça va marcher pour en définitif sans doute devoir choisir un jour ou l'autre la seconde solution.

 

Ce qui me fait flipper par contre maintenant c'est d'annoncer ça à Gygy pour l'entendre me dire que du coup on repousse les IAC et tout. Je vais donc passer encore des heures entières à chercher des informations sur le net concernant tout ça et ça me réjouit vraiment pas...

 

Et l'autre bonne nouvelle de la journée c'est que j'ai encore une tension élevée (13/10)...La tension diastolique (celle dite au repos) étant comme tu le vois assez inquiétante, je dois contrôler chaque jour à la maison ma tension avec le tensiomètre que j'ai à la maison et on verra quand j'y retournerais dans un mois. Mais il y a de fortes chances pour que j'aille rendre visite à un nouvel ami: le cardiologue.

 

Me voilà donc avec de nouveaux problèmes en plus. Je n'ai aucune idée de si mon problème de thyroïde va pouvoir être géré en même temps que mes IAC...Je redoute qu'une éventuelle grossesse ne se passe mal. Avec le bol que j'ai, je suis quasi certaine de devoir garder le lit au bout de trois mois de grossesse.

 

Donc, comme tu l'auras compris, je ne peux donc demander que le divorce avec mon corps. Le problème c'est qu'on me dit que c'est le seul divorce qu'on n'accorde pas...Et merde!!!

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 17:55

http://www.navi-mag.com/site_img/ARTICLES/large/equipement-de-boxe-en-ligne-id86.jpgJ'avais prévu de te faire louper (Edit: RATTRAPPER ---pour ma défense j'avais un terible mal de crâne hier et je ne me suis pas relue) chronologiquement ce qui s'était passé dans ma vie de Nullipare Pmette pendant ces quelques semaines où je ne suis pas venue te parler, mais comme j'en fais qu'à ma tête. Et puis,  j'ai envie que tu me suives encore longtemps alors je suscite en toi l'envie de continuer à me lire, fourbe que je suis.

 

Je vais donc te raconter ma première IAC ( en espérant un jour te raconter mon accouchement bien gore. Oui j'ai toujours rêvé d'écrire un thriller palpitant plein de sang, et j'attends donc mon accouchement pour te narrer la boucherie).

 

Alors, comme tu le constateras quand je te narrerais le second épisode de mes aventures avec Dieu Sécu, j'ai finalement réussi à ne pas louper ce cycle qui s'annonçait. Bon...ok...il n'est pas venu tout seul ce cycle je l'avoue. Je l'ai un peu aidé à grands coups de Duphaston matin et soir. D'ailleurs Dieu Sécu a gardé le suspense presque jusqu'à la fin et j'ai failli me bouffer dix jours de Dudu pour que dalle, mais bon tout est bien qui finit bien dans mon petit monde pas si enchanté que ça.

 

Je finis donc ma plaquette de Dudu le 25è jour après mon précédent cycle (naturel lui). Parce que oui, depuis ma coelio ( ha tiens je me rends compte que je te l'ai pas raconté celle-là! Faudra que j'y remédie) mon corps semble se foutre de ma gueule et fonctionner à peu prés normalement. Oui, à peu près...parce que je le connais il est fourbe. On en a eu la preuve récemment tu te souviens.

Donc pile trois jours après l'arrêt de Dudu, un beau matin de mars, mes régles ont débarqué en fanfare. Tu penses bien que j'étais heureuse. J'allais enfin pouvoir me faire enfoncer des aiguilles dans le bide, j'allais enfin avoir mal, j'allais surtout enfin pouvoir peut-être réussi à mettre en route Bébé! Alors, j'étais la plus heureuse à ce moment là. Si bien que je me suis empressée d'appeller le secrétariat de Gygy pour lui demander un rendez-vous écho à J9.

La prise de rendez-vous se passe bien, je lui explique et elle a l'air au courant du protocole alors tout roulait.

 

A J3 on a donc commencé les piquouzes avec Chéri ( et là je peux t'assurer que jamais je pourrais me faire de fix d'héroîne...je suis trop une flippée de l'aiguille). Même qu'en quatrième vitesse, j'étais allé chercher ma petite box jaune. Collecteur d'aiguilles qu'on appelle ça! J'en aurais bien demandé un à ma mère-grand adoré qui elle est une droguée notoire depuis plus de quinze ans à raison de trois fois par jour mais comme la guêpe n'est pas folle, elle se serait posé des questions.

Donc ce fameux jeudi soir, nous voilà, Chéri et moi avec tout notre butin étalé sur la table du salon, en train de lire très scrupuleusement le mode d'emploi de Puregon. Puregon c'est notre nouvel ami! Vingt bonnes minutes plus tard, et quelques manips plus tard ( la mise en place de la cartouche, la mesure de la dose, la vérification qu'il n'ait pas de bulles et patati et patata), Chéri me dit alors de désinfecter la zone où je veux qu'il pique.

Je désinfecte donc comme une malade et Chéri s'approche dangereusement avec son aiguille. Mais je l'ai pas laissé faire...J'avais ma main sur la sienne comme si je contrôlais son geste. J'étais en flip total...Chéri l'était tout autant je le sais mais il essayait de ne pas le montrer. La piqure s'est bien passé même si je l'ai sentie passer je peux te l'assurer. Mais une fois terminé, le stress retombant comme un soufflé, les palpitations m'ont envahi et j'ai du m'asseoir pour ne pas m'écrouler.

La première piqure était faite et j'étais certaine de m'en souvenir toute ma vie.

 

La troisième s'avérait plus compliquée puisque Chéri avait eu la bonne idée d'inviter ses parents le soir-même et que j'ai du me la faire seule dans la cuisine en catimini. Piqure qui a laissé une marque tellement je semble douée pour m'autopiquer...Bref...Pendant ce délicieux repas que j'avais concoté, j'ai THE révélation!

 

Tiens-toi bien....

 

Je suis une truffe!

 

Je t'explique...j'avais pris rendez-vous à J9 avec Gygy pour mon contrôle  en comptant de cette manière: Le premier jour de mes régles étant le mardi. Mardi + 9 jours= jeudi. Sauf que....ça marche pas comme ça cher lecteur. Je te fais la démonstration:

J1:

J2: mercredi

J3: jeudi

J4: vendredi

J5: samedi

J6: dimanche

J7: lundi

J8: mardi

J9: mercredi

 

Donc j'aurais du prendre mon rendez-vous pour mercredi et pas jeudi. D'autant plus que je n'avais de Puregon que de J3 à J8 donc dès mardi j'aurais été dans un merdier pas possible. Je te raconte pas comment j'ai flippé tout le week-end avec Chéri qui me disait qu'il fallait vraiment que j'arrête de flipper tout le temps pour n'importe quoi...

Ouais bha si je flippe pas mon coco, c'est pas toi qui va le faire à ma place, alors merde quoi!

Et j'avais raison de flipper! Parce que dès lundi matin, quand j'ai appelé, ça a été le parcours téléphonique du combattant.

 

Va expliquer à une nunuche que tu t'es trompée et pourquoi tu t'es trompée ( d'ailleurs à ce sujet la nana qui a pris le rendez-vous était bien conne aussi de pas m'avoir rectifier). Parce que Nunuche est une bitch:

-"Le Dr il fait jamais d'échographie le mercredi, je peux pas changer votre rendez-vous. De toute façon J9 et J10 ça va pas changer grand chose nia nia nia nia nia nia".

Il s'avèrera par la suite que si, J10 ça aurait TOUT changé!!

Dix minutes plus tard , j'obtiens enfin mon rendez-vous pour le mardi. Soir...A 18h...Bon...ok...Je relève pas.

 

Et j'attends sagement mon rendez-vous du lendemain soir en priant Jimi Hendrix, Amy Winehouse et Kurt Cobain pour que je réponde bien à la stimulation ovarienne.

 

Et toi, cher lecteur, tu vas attendre sagement demain que je te raconte la suite! 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 17:07

http://larbreabebes.free.fr/Photos/Grossesse%20et%20accouchement/test%20grossesse.gifHé bien après un test pipi, acheté par chéri samedi parce que je n'en pouvais plus de gamberger et qu'il fallait être sûrs, et fait dimanche matin au saut du lit, je peux te dire que dans ce match, l'infertilité a marqué un point de plus.

Le supsense est terminé, je ne suis pas enceinte....

 

Et aussi dingue que cela puisse paraître, ça m'a soulagée. Soulagée parce que si ça avait été positif, je sais que ça ne pouvait qu'être une fausse-couche. Soulagée parce que j'avais commencé à accepter cet échec. Et aujourdhui, non pas que je sois prête à recommencer un nouveau protocole demain, je m'en sens grandie. Je n'ai plus un pied dans l'engrenage de la PMA, j'ai les deux. Et bien enfoncés si tu vois ce que je veux dire.

 

Je commence à réaliser qu'il se peut très fortement que le parcours soit long, semé d'embûches, de pleurs, de cris, d'insultes sur ces connasses qui elles tombent enceinte en écartant les cuisses ( oui je suis méchante là...mais ne me fais pas croire toi PMETTE que jamais tu ne te l'aies dit ça, ou alors tu es la réincarnation de Mère Téresa). Je ne sais pas si au bout du chemin, un petit bébé nous attends. Je ne suis pour autant pas sereine mais j'accepte maintenant.

 

Je te dis pas, cher lecteur, que c'est facile et que là en te disant je n'ai pas envie de pleurer mais j'ai fait un premier pas. Celui de ne plus dire " quand on aura un bébé" mais " si on a un bébé un jour". C'est sûrement défaitiste mais c'est malheureusement la vérité. On a des problèmes tous les deux, ce qui ne fait qu'augmenter nos chances de ne jamais avoir la chance d'être parents.

 

Bien sûr il y a l'adoption...Plus tard...mais on a 32 ans, on est pas mariés. Et le PACS ne fonctionne pas si on veut adopter à deux, et j'y tiens fermement à cette adoption ensemble.

 

Je n'aie donc aucune idée du temps que cela va encore nous prendre et je ne sais pas si je saurais attendre encore  mais je vais essayer...Quitte à y laisser tout ce que j'ai, toutes mes forces, toutes mes aspirations, toute mon âme, je vais essayer. Au final, j'aurais peut-être pas gagné le combat mais j'aurais tout donné. J'ai déjà sacrifié tellement de choses, déjà fait tellement d'efforts que je me vois mal m'arrêter là.

 

Le match ne fait donc que commencer mes amis!Et je m'en vais monter sur la table basse, pousser le son à fond et danser sur Heavy Cross de Gossip!

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 16:14

Le ton est donné!!

 

Pour te mettre dans l'ambiance, je te raconte ma petite vie depuis mardi. Mardi matin, première miction après le réveil, je m'aperçois que j'ai mes règles. C'est pas encore très prononcé mais ça ne peut être que ça. Donc pendant dix minutes je suis tellement sur le cul que je suis à côté de mes pompes et après bien sûr commencent les chutes du Niagara.

Je savais bien que c'était une possibilité, que l'IAC pouvait ne pas marcher, mais d'autres ont la chance que ça marche du premier coup alors je me suis dit : " Pourquoi pas moi?"  Et bha non ma cocotte! Toi, tu mérites de galérer. Pourquoi? Parce que c'est comme ça et pi c'est tout!!!

 

Donc quatre jours de règles et toujours ces mêmes chutes du Niagara...Sauf que depuis hier soir, ma petite serviette hygiénique est vierge de toute trace de sang. Tu vas te dire que je me plains encore, et que je peux tourner la page maintenant en lisant ça. Mais que nenni. Parce que depuis hier soir, enfin plutôt cette nuit vu l'heure à laquelle on est rentrés avec Chéri, aprés chaque passage aux toilettes une glaire filante et coulante sur ma cuisse s'invite (oui, je ne t'épargnerai absolument aucun détail, je suis comme ça que veux-tu...quand j'aime, je partage tout! et je t'aime lecteur!). Et elle n'est pas blanche et transparente, elle est "pleine" de sang.

 

Tu sais donc ce que ça veut dire je crois....

 

Trois possibilités:

- J'ai eu mes règles tout naturellement, et là j'évacue seulement le reste...

-J'ai fait une fausse-couche précoce, et là j'aurais beau me dire qu'au moins je peux tomber enceinte, ça ne me consolera pas du tout mais alors pas du tout.

-Je suis enceinte et c'est juste les règles anniversaire et la nidation...

 

Vous misez sur quelle possibilité? Moi je ne sais pas pourquoi mais je mise sur la 2..avec le bol que j'ai....

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 07:50

Aucune idée pourquoi j'ai dit 8 en particulier, je vous rassure...Par contre, je sais exactement pourquoi je parle d'une tentative de moins. Donc, voilà, une des six IAC remboursées par Dieu Sécu est perdue.... Je sais que je ne suis pas venue depuis un moment et que vous devez vous demander ce que je raconte puisque les dernières fois où je suis venue vous raconter mes malheurs, je me battais encore avec Dieu Sécu( bataille remportée et que je te narrerais bien vite ne t'inquiète pas).

 

Pour te la faire courte, et que tu te mettes dans le contexte les choses sont allées très vite puisque quelques jours après avoir eu l'accord de la sécu j'ai commencé mon protocole avec mes petites injections faites par chéri et le déclenchement de mon ovu par ma nouvelle petite gentille infirmière libérale(je sens qu'on va être copines) et on a procédé à l'échange des ingrédients pour faire un beau bébé enrubanné.

 

Sauf que...que nenni point de bébé à l'horizon puisque le massacre dans ma culotte a commencé hier....11 jours après l'IAC...un cycle de 22 jours!!! Oui tu as bien entendu...ce cycle a duré 22 jours!! 22 jours alors qu'en temps normal quand je laisse mon corps faire ce qu'il a envie de faire, cet enfoiré peut mettre six mois avant de venir refaire le dawa dans ma culotte!

 

Donc voilà ou j'en suis aujourd'hui...je vais appeller mon gynéco pour qu'il me fasse une ordonnance pour une PDS de contrôle( au cas où que ce soit pas une FC précoce sait-on jamais....) et on va commencer à planifer, calendrier à l'appui, les prochaines réjouissances. Le postitif pour toi, lecteur, c'est que tu vas pouvoir rattrapper ce que t'as loupé.

 

Ce billet était un petit peu court je sais mais il visait surtout à vous tenir au courant. Et au passage, je remercie mes copinautes d'avoir été présentes hier et de m'avoir donné tous ces conseils et informations.

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 19:24

http://wzeu.ask.com/r?t=a&d=mys&s=ads&c=p&app=aoth&ti=1&ai=30751&l=dis&o=1586&sv=0a652921&ip=5d0d0be6&cu.wz=0&u=http%3A%2F%2Fwww.palavas-camping.fr%2Fimages%2Fstories%2Fplage%2Fbebe-jeu-plage.jpg

                                         (L'image idyllique qu'on a tous en tête quand on pense aux premières vacances avec bébé)

 

"-Tu te rends compte, l'année prochaine  ou la prochaine fois quand on viendra ici la voiture sera pleine de tout un tas de trucs et nous on aura juste la place pour une petite valise"

Des étoiles plein les yeux, on se regarde amoureusement et on s'embrasse en pensant chacun dans notre tête à ce que sera notre vie quand Bébé sera enfin là.

L'histoire est jolie oui, l'anecdote est tendre. Seulement, cette remarque on se l'est faite plusieurs fois depuis trois ans. Depuis trois ans, on y croit!! Et depuis trois ans, entre temps sont nés pléthores d'enfants autour de nous. Non pas qu'on veuille du mal à ces enfants, parce qu'on les aime; seulement nous on est toujours là à écouter les mêmes réflexions débiles, à voir notre vie non pas jonchée de cris d'enfants mais de vide. Bon, ok...j'avoue....Notre maison est remplie de cris...de nos deux chattes! Mais bon, c'est pas pareil hein.

 

Donc voilà, le décor est planté. On a décidé il y a trois ans qu'il était temps que Gygy me retire ce fichu implant et qu'on commence à essayer de concevoir Bébé. La première année fut tranquille. Bien qu'on ait traversé une petite crise, on s'en est relevés plus amoureux que jamais et notre désir de fonder une famille s'est renforcé durant l'été. La deuxième année s'est passé un peu de la même façon. On se disait régulièrement qu'on était pas si pressé que ça et que Bébé arriverait quand il voudrait. Et la deuxième année s'est achevée sur ce constat: mon frère venait d'avoir eu sa fille alors qu'ils étaient ensemble seulement quand nous on a commencé à vouloir ce bébé; ma soeur était sur le point d'accoucher (un bébé surprise) mais elle était pourtant la seule à qui je n'en voulais pas avec tout ce qu'elle avait traversé elle-même; et d'autres bébés en préparation...

 

Rendez-vous était donc pris chez Gygy en décembre 2010 et là a commencé la valse infernale des examens et autres réjouissances.

 

 

http://www.mamanandco.fr/wp-content/themes/mimbo2.2/images/courbe.jpg  (Ca c'est la courbe de température de rêve.Pas la mienne donc! Je vous la prendrai en photo un de ces jours pour dire à vos ovaires ce qu'il ne faut surtout pas faire!)

 

 

Quatre mois complets à prendre chaque matin ma température ( rectale s'il vous plaît! Parce que oui, toi novice qui me lit, c'est la meilleure technique pour faire ta courbe de température! Ça t'en bouche un coin hein?) et à noter consciencieusement juste après ma température. Et chaque matin pendant quatre mois, je n'ai pas faibli! Moi qui est plutôt du genre à me lasser vite d'une tâche répétitive, c'était une première. C'est vraiment là que tu commences à te dire que t'es vraiment motivée!

Donc quatre mois après, nouveau rendez-vous chez Gygy. Verdict: "Bon bha...vous n'ovulez pas et je constate une aménorhée". Non? Sans blague? J'avais pas remarqué tiens. Non parce que je suis pas médecin mais je suis allée regarder et oui j'ai bien compris qu'il y avait un souci mon bon monsieur! Oui une courbe de température " plate" y'a forcément un souci quand même.

 

"On fait quoi maintenant Docteur?" "Vous allez faire une radio des ovaires, un bilan hormonal et je prescris un spermogramme à votre compagnon"

Jusque là, toi qui ne sait encore rien de tout ça, tu te dis " Chouette, on avance dans le diagnostic". Hé bha ma bonne dame, tu déchantes vite. Trés vite même!

Tu rentres donc chez toi et commence à pianoter sur ton ordinateur pour savoir ce que c'est que cette radio des ovaires. Et là...c'est THE drame. Toi qui t'attends à juste retirer ta petite culotte Petit Bateau et à soulever ton tee-shirt, tu te mets le doigt dans l'oeil. Et bien profond! Parce que la radio des ovaires c'est en fait la fameuse Hystérosalpingographie. Oui, rien que ça.

Alors, tu vois...l'hystérosalpingographie c'est juste...non allez je te fais la surprise. Suspenseeeeeeeeeee.

 

Parce qu'avant ton HSG( son petit nom à l'hystéromachinchose), tu dois faire ton bilan hormonal  à J+3 après t'être enfilé dix jours de Duphaston. Parce que si tu as suivi, cher lecteur, je suis victime d'aménorrhée. Tu sais comment ça va se passer. Tu vas faire la queue derrière des petits vieux qui sont là une demie-heure avant l'ouverture du labo et qui vont te siffler tout le café et te carotter les quelques tranches de brioches mises à disposition, et tu sais que tu vas planter le décor: "Je préfère vous prévenir, j'ai un capital veineux merdique. Regardez par vous-même mais en général on me pique sur les mains". Ça fait mal, mais bon j'y suis habituée. Et preuve est de constater que si j'avais pissé dans un violon c'est pareil.

 

"On va quand même essayer de trouver une veine Madame. Serrez la main et desserrez" Et toi comme une conne, tu le fais. Pendant dix minutes....T'en peux plus à la fin. Mais ton tortionnaire est fier de lui. Il a trouvé une veine sur le pli du coude. Champagneeeeee!

Sauf que toi, en attendant t'es pas mal stressé et que Monsieur se rend compte qu'un des examens il va pas pouvoir te le faire de manière normale parce qu'il doit insérer un cathéter et faire deux prélèvements à un quart d'heure d'intervalle. Tu comprends donc que t'es là pour un petit moment. On te fait retourner dans la salle d'attente pour te faire poireauter vingt minutes avant de te réinstaller dans une salle où tu puisses être allongée pour te détendre. Oui parce que ce prélèvement surtout faut que tu sois détendue.

Donc tu souffres une deuxième fois parce que cette fois-ci il te pique sur la main...Tu repars donc une heure et demie après être arrivée et bien sûr les vieux ont fait la razzia sur absolument tout. Tu fonces donc à la boulangerie et oublie pour un temps cette avalanche d'examens diagnostics de fertilité.

 

Pour quelques jours....

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 11:36

Toute la journée d'hier, je n'ai pas arrêté de me dire que j'avais tellement de choses à vous raconter sur mon parcours,  sur la technique d'IAC, sur le bouleversement que ça a eu dans ma vie que je ne savais pas par quel bout prendre les choses. Je vous rassure (ou pas haha), j'ai encore tous ces articles en tête seulement Dieu Sécu en a décidé autrement ce matin.

 

Que je vous explique tout ça...Pour bien commencer, venons-en aux racines du mal. Pour toutes celles et tous ceux qui ne le savent pas encore, soit parce qu'ils n'en sont pas à ce stade de la chose soit parce qu'ils ont atterri sur ce blog par le pur des hasards, pour pouvoir commencer un protocole de PMA quel qu'il soit il faut l'aval de Dieu Sécu. Après vous pouvez me dire " Oui mais tu te rends pas compte de la chance qu'on a en France, de ne pas devoir payer d'avance les frais médicaux" , n'empêche que c'est un système de merde. Sur le principe, j'avoue que le système français est au top. Sur le principe oui...Parce que faut pas oublier que Dieu Sécu il a plein d'apôtres et de gens qui prêchent sa paroles dans vos CPAM.

Maintenant que vous savez ça, il faut savoir aussi que ce protocole de soins (oui c'est comme ça que ça s'appelle), c'est votre gynéco ( le plus souvent) qui doit le remplir. Si vous êtes dans un centre PMA, à mon avis pas trop de souci puisque gygy et ses secrétaires savent ce qu'ils ont à faire mais quand vous passez comme moi par votre gygy habituel ( qui est pourtant THE spécialiste des couples infertiles de la ville selon certaines personnes: "C'est Dr C qui te suit? T'as raison! Si t'as du mal à avoir un bébé c'est lui qu'il faut aller voir"), la tâche s'avère plus rude.

Parce qu'avant de remplir ce protocole de soins il faut remplir un formulaire de consentement à la PMA que tu dois renvoyer un mois minimum après le dernier rendez-vous avec gygy. Oui le fameux délai de rétractation quoi. Genre tu as besoin d'encore un mois pour réfléchir si oui ou non tu veux un bébé alors que tu galères depuis des mois/années pour l'avoir ce bébé. Enfin bref...passons...

 

http://psa.auvergne.free.fr/newsl_12/images/vignette_ald.jpg                                                                             (le fameux protocole de soins)

 

 

Toi, toute contente tu amènes ce papier quelques semaines plus tard à Gygy avec tous les documents annexes demandés: photocopies de cartes d'identité, attestation de vie commune depuis plus de deux ans ( pour nous j'avais photocopié notre bail ainsi que notre certificat de PACS), et Gygy n'en a rien à carrer de tes papiers, il veut juste ton consentement...Ok....Admettons...

 

Tu ressors donc de l'hôpital avec un papier en main, que plusieurs fois tu as demandé à Gygy si c'était bien ce papier là qu'il fallait que tu amènes à Dieu Sécu pour la prise en charge à 100% et il t'assure que oui! Sauf que lorsque tu y vas Dieu Sécu (enfin pas lui directement, un de ses fidèles servants quoi) te dit " Ha mais c'est pas ça qu'il me faut, il me faut un PROTOCOLE DE SOINS. Retournez chez votre médecin qu'il vous en remplisse un". Bon...Jusque là, ma patience n'a pas encore été malmenée. Je me rends donc chez le gygy et passe vingt minutes à expliquer à sa secrétaire que ce n'est pas le papier qu'on m'a donné qui va m'assurer le 100%: "Ha mais nous c'est toujours ce papier là qu'on donne". Connasse va! Tu vois bien que non! (C'est la réflexion que je me suis faire intérieurement). Au bout de vingt minutes tu lui fais donc entendre raison et tu repars sans ton papier mais avec l'assurance que le gygy va te le faire. Il te le fait effectivement sauf que....le sort commence à s'acharner sur toi et que le courrier met prés de six jours à arriver (expéditeur: ville A: destinataire: ville A...allez chercher l'erreur), et que tu commences là à perdre patience et que tu retournes même voir la secrétaire pour éventuellement faire un autre protocole de soins (on sait jamais si le courrier s'est perdu).

Finalement ton fameux protocole de soins dans les mains, toute fière que tu es de l'avoir décroché ( limite t'es encore plus fière que quand tu as eu ton bac), tu vas chez Dieu Sécu et tu apportes le sésame à l'apôtre de Dieu Sécu en omettant pas de demander si gygy a bien tout rempli. Forcément l'apôtre te certifie que c'est bien rempli. Tu repars donc super heureuse et confiante.

 

Mais quand ça veut pas, ça veut pas hein...

 

Une semaine pile-poil plus tard, tu reçois donc un courrier de Dieu Sécu te demandant des renseignements annexes: le nom et l'adresse du prescripteur. A ce moment là tu commences à voir orange ( oui, le rouge c'est pour plus tard) et tu te dépêches de remplir ce papier et tu prends soin de prendre ta jolie ordonnance avec toi pour qu'ils la photocopient vu que le nom de Gygy apparaît. Arrivée dans les locaux de Dieu Sécu, tu attends donc ton tour ( toi aussi ça t'énerve je suis sûre!) et tu passes alors dans le box de l'apôtre à qui tu expliques ton cas et qui photocopie ton ordonnance qu'elle agrafe au courrier et elle t'envoie au service " Médecin conseil" pour poser ta question récurrente " Ça va prendre longtemps". Ce à quoi le nouvel apôtre te dit: " Ne vous inquiétez pas, le service de la ville qui s'en occupe l'aura cet après-midi. Je le transmets tout de suite et vous aurez la réponse la semaine prochaine".

Tu ressors donc rassurée en te disant que la galère est finie et que tu vas l'avoir ce petit papier pour aller chercher tout ce qu'il te faut parce que mine de rien tu vois arriver  le début de protocole avec ses bottes de sept lieux et que tu veux pas le louper.

 

http://wzeu.ask.com/r?t=a&d=mys&s=ads&c=p&app=aoth&ti=1&ai=30751&l=dis&o=1586&sv=0a65292f&ip=5d0d0be6&cu.wz=0&u=http%3A%2F%2Fpmoru.free.fr%2Ftv%2Fnounours1.JPG

 

Les jours passent et tu te dis que l'apôtre t'a bien endormie....Parce que plus d'une semaine plus tard, tu n'as toujours rien reçu....Tu te décides donc à appeler le numéro magique de Dieu Sécu (pas gratuit bien évidemment)  et tu expliques ENCORE UNE FOIS ta situation et tu finis par avoir en ligne l'apôtre chargé dans ton département de ces protocoles de soins qui là te dit: "Je vous ai envoyé un courrier il y a presque une semaine et demie parce qu'on avait pas une information". Tu lui expliques donc que tu n'as pas attendu et que tu es allée dix minutes après avoir reçu le papier chez Dieu Sécu de ta ville pour leur donner l'information, et tu lui racontes donc ce qu'on t'a dit. Quelques minutes plus tard, tu sens alors ta voix trembler et les larmes te monter parce que la gentille apôtre te dit que peut-être elle devra te renvoyer un deuxième courrier que tu n'omettras pas de lui adresser directement à elle. Tu raccroches donc avec sa promesse de voir d'où vient le probléme.

Dix minutes aprés ( et une crise de larmes + un appel à ta soeur adorée à la patience d'ange) la gentille apôtre te rappelle et te dit qu'elle les a eu en ligne et qu'ils ont un vague souvenir de toi....Et là dans ta tête c'est le drame! Tous les noms d'oiseaux y passent ( et tu les rediras aprés avec ta soeur au téléphone)  et tu expliques encore une fois ( la dixième certainement) que ton protocole approche et que tu as réellement besoin de cet accord.

 

L'histoire n'est donc pas terminée et j'espère rapidement vous raconter la fin. J'ai promis à la gentille apôtre de la contacter sur sa ligne directe mercredi ou jeudi ( oui gentille apôtre m'a filé le numéro de sa ligne directe, c'est pour ça que je l'aime bien elle) et de voir si on lui avait faxé ou envoyé mon papier pour que je puisse enfin passer à la prochaine étape....

 

Petit aparté: Oui ce titre n'est pas français. C'est un hommage à un sketch d'Omar et Fred Messieurs Dames!

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 03:15

http://f5.ifotki.info/org/a0914576e96340265973cb92271d6a415fbc7856408232.jpg

Au moment où je me décide d'écrire ce premier article, il est 3h20 du matin environ et je n'arrive plus à dormir. Je sais qu'au fond c'est un peu bête mais je vois ce 31 janvier 2012 comme le premier jour. Premier jour d'une aventure qui commence...et j'aurais préféré m'en passer. Cette aventure n'a rien de fun, cette aventure c'est la PMA ( Procréation Médicalement Asssitée pour les non-initiés), parce que oui ça fait carrément plus intello d'utiliser des abréviations c'est bien connu.

 

Donc, comme je le disais ce jour est celui où l'on rend enfin notre consentement mutuel pour commencer la PMA. On aurait déjà du y être mais on a pris notre temps...Je pense qu'on en avait besoin tous les deux. Tous les deux c'est qui? Ca, je vous le raconterai plus tard ( bha oui, faut bien prévoir de nouveaux articles). J'ai donc rendez-vous dans environ huit heures et je suis aussi nerveuse et excitée.

Nerveuse parce que maintenant que je me suis posée, que j'ai fait le deuil de cette grossesse naturelle qui n'arrivera jamais (enfin Gygy - on va l'appeller tout le temps comme ça parce que j'aime ce petit surnom - ne me qualifie pas de stérile, c'est juste que vu nos problémes il pense qu'une grossesse naturelle peut prendre aussi bien deux ans que dix ans...), que j'ai enfin appris sur qui je pouvais compter ou pas ( de nombreux articles en perspective en bonne langue de vipère que je suis); je me sens enfin prête à entrer dans ce monde.

Excitée parce que c'est le début et que j'ai envie rapidement de m'enfoncer des aiguilles dans le ventre qui vont m'injecter plein d'hormones mais qui vont enfin m'apporter ce que l'on souhaite tous les deux depuis maintenant trois ans: un bébé.

 

Je me suis donc préparée pour ce rendez-vous somme toute banal mais au cours duquel je vais poser à Gygy toutes mes questions. Toutes ces questions qui ne viennent que maintenant, parce qu'en septembre dernier quand il m'a donné le formulaire de consentement en m'orientant vers l'IAC ( chouette encore une abréviation d'intello! IAC= Insémination Artificielle avec le sperme du Conjoint) je n'avais aucune question. Preuve est que j'ai attendu trois mois pour me décider à refaire ma pièce d'identité (oui je suis une calamité et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai perdu/ je me suis fait voler ma pièce d'identité). Avec le recul, je pense que ce temps était nécéssaire.

Nécessaire parce qu'on avait besoin de ne plus en parler tous les deux et de passer du temps ensemble.

 

Je n'ai aucune idée de la durée de ce blog, de sa future évolution, de sa future orientation mais j'avais besoin de m'épancher presque anonymement et peut-être de partager des choses avec d'autres personnes alors je me suis lancée.

 

 

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Parcours
commenter cet article

Présentation

Profil

  • uneviepourunevie
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai."
Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai." Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez norah sur Hellocoton

Recherche

Catégories