Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:40

http://cdafilms.free.fr/cinema/CHUT.jpg

 

"On en parle ou pas?"

 

C'est LA question que tout couple rencontrant des difficultés à concevoir un enfant finit par se poser à un moment ou à un autre. On se l'est posée aussi. Et on avait décidé d'en parler à quelques personnes pour différentes raisons:

-ma soeur: parce qu'elle a vécu la même chose et qu'elle a eu sa première par FIV et que ma soeur et moi on est comme les deux doigts de la main. Je ne pouvais donc ne pas lui en parler.

-mon frère et ma belle-soeur: parce que je voulais renforcer nos liens et que j'espérais vraiment avoir leur soutien.

-ma tante et marraine: parce que je suis proche d'elle et elle sait toujours trouver le juste milieu entre être présente et s'effacer.

-deux de mes cousines: parce qu'elles me sont chères et que j'ai confiance en elles

-quelques copines ( que je pensais être des amies).

 

Ca c'était donc il y a un an, quand on a commencé à faire notre bilan d'infertilité.

 

On était plein de confiance, en se disant que ces personnes allaient nous soutenir. Pour les autres, ce n'était pas un manque de confiance ou quoi que ce soit. C'est juste que nos parents, on le sait malgré leur silence à ce sujet, ils n'attendent que ça qu'on leur donne un nouveau petit-enfant; mais on veut juste les épargner et éviter qu'ils ne nous mettent malgré eux la pression. Les soeurs de chéri non plus on a rien dit. Pas parce qu'on ne les aime pas, mais parce qu'il y a énormément de respect de la vie privée entre nous. Et pour le reste des autres, on était d'accord sur le fait que ça ne les regardait pas.

 

Pourtant, un an plus tard, les choses ont bien changé au pays des poneys qui mangent des arcs-en-ciel et  qui font des cacas papillons.

 

J'ai été déçue par ces personnes que je pensais être des amies et qui quand je me suis sentie lentement couler quand j'ai enfin su qu'on entrait réellement en PMA m'ont tourné le dos. J'ai eu beau appeler au secours de façon sûrement maladroite, je n'ai eu en retour que des attitudes blessantes et des propos qui encore aujourd'hui me font mal. J'ai été déçue par mon frère et ma belle-soeur qui en plus d'être maladroits ont été d'une lâcheté et d'un mépris inqualifiable.

 

Alors forcément avec chéri on s'est refermés aux autres par rapport à ce sujet. Et à l'heure qu'il est l'unique personne toujours là pour nous, pour moi surtout c'est ma soeur. Chaque jour, elle est là à raviver les douloureux souvenirs de son parcours à elle quand je ne vais pas bien ou que je me pose des questions.

J'en parle aussi sur un forum avec d'autres femmes qui vivent la même chose que moi et je me sens enfin écoutée. J'écoute aussi, je soutiens autant que je suis soutenue. Et j'en viens alors à me demander si c'est bien d'en parler ou pas à des personnes qui ne savent pas ce que c'est...

 

Et vous, vous en avez parlé autour de vous? Vous pensez que des personnes qui n'ont jamais eu de problèmes d'infertilité peuvent comprendre et trouver les mots pour vous soulager? 

Partager cet article

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Etats d'âmes
commenter cet article

commentaires

Maman Magic 22/04/2012 22:45

J'arrive un peu après la bataille et je ne suis pas concernée par la PMA. Je ne connais personne qui l'est (ou plutôt je ne sais pas, car si çà se trouve j'en connais). Et je me disais que, suivant
des blogs tels que le tien, je prends un peu connaissance de ce que traversent les couples infertiles. Et c'est une très bonne source d'information et d'émotions.
C'est sûr que je ne peux pas comprendre ce que vous vivez car je ne le vis pas moi-même. Mais je prends la mesure de votre parcours et c'est peut-être un bien si un jour je venais à croiser
quelqu'un qui est dans la même situation car je saurais quelques petites choses et je serais peut-être un meilleur soutien que ceux qui ne l'ont pas été pour vous. Donc merci de tenir ce blog.
J'espère que mes propos ne sont pas maladroits ;-).

uneviepourunevie 23/04/2012 07:26



Et merci à toi de t'intéresser à la souffrance des PMETTES!



marion 06/03/2012 09:22

On a fait le choix d'en parler à nos parents respectifs. De mon côté j'en ai arlé aussi à deux amies proches.
De leur part, que des réactions positives, alors qu'ils ne vivent pas du tout les mêmes préoccupations.
par contre j'ai fait l'erreur d'en parler à deux collègues féminines, et c'est la cata : elles disent me comprendre parce qu'elles on attendu 6 mois avant de tomber enceintes ("alors tu sais, on
sait ce que tu vis"...), et ne savent que me dire "arrête d'y penser et ça viendra" ou "tu peux attendre jusqu'à 35 ans avant d'aller en PMA non?"
Et là j'ai juste des envies de baffes dans la gueule...

uneviepourunevie 06/03/2012 12:56



C'est le genre de propos qui te donne effectivement envie de leur en coller une ( ou deux!). J'hésitais sur l'article du jour mais tu relances mon envie de parler de ces phrases qui énervent
bien!



Gribouillette 04/03/2012 12:22

Je ne suis pas encore entrée en PMA mais disons que je m'y prépare... J'entame mon 15ème cycle et je suis en plein dans les exams (salpingo, bilan hormonal, spermo pour chouchou...)

J'avais fait l'erreur (je crois que s'en était une, vraiment) de dire à pas mal de monde que nous étions en essais, et du coup, ils sont au courant que nous avons commencé les examens.

Pour l'instant, tout mon entourage me déçoit.

- Ma mère, qui me soutient certes, et ne me harcèle pas de questions MAIS qui ne comprends pas que je n'ai PAS ENVIE de voir 150 photos de la dernière née de la famille et d'en entendre parler
pendant 15 ans (tu verrais, elle est trop mimi, etc...)

- Mes amies, qui ne me soutiennent pas et (pour certaines) me balancent leur bonheur à la figure sans ménagement.

- Les ami(e)s de mon chéri, là j'en parle même pas. Vive les remarques à la c**.

- Certaines cousines ou collègues qui me donnent de conseils à la noix, du genre mettre les jambes en l'air, manger du soja, et qui me disent que ça marchera quand je n'y penserai plus bien
sûr!

Bref, désolée pour le pavé (d'ailleurs, je crois que j'aurai manière à faire un article).

En tout cas, je me retrouve entièrement dans ce que tu écris. Pourquoi les gens qui n'ont pas connu ça réagissent comme ainsi?

uneviepourunevie 04/03/2012 16:47



Oh comme je comprends!! J'ai vécu tout ça...le plus dur ce sont les remarques débiles (je n'en dis pas plus parce que je vais en faire rapidement un article) et les propos blessants. Un petit
conseil, protège-toi au maximum!


Bon courage pour la suite:)



llolote 03/03/2012 14:00

Hum, j'avais jamais pensé à ça, mais c'est assez juste...

lolotte 02/03/2012 20:44

effectivement, la question que l'on se pose.. j'ai mis pour ma part un peu de temps a en parler, tout d'abord à ma mere et à mon meilleur ami apres qu'il se soit obstiné des jours et des jours à me
tirer les vers du nez!! et je l'en remercie encore car il est toujours là... Puis ma belle soeur chérie, puis 2 autres amies, tres cheres... j'ai eu de la chance, ils ont tous été la avec moi. J'ai
quand même été decue par des soi disant tres bonnes amies qui ne se sont rendues compte de rien alors que je sombrais de mois en mois... au bout de 2 longues années je leur ai craché mon venins, 2
années pendant lesquelles elles ne savaient parler que d'elles, d'elles et d'elles. Bref, ça permet de faire un tri!
Mais en parler, même si ça fait du bien, il reste toujours une distance avec les autres, car ils ne savent pas ce que l'on ressent, et je crois que peu de personnes sont capables d'empathie, même
s'ils y mettent toute la meilleure volonté du monde.. Les forums sont essentiels, même s'il est douloureux pour moi de voir continuellement des gens qui eux y arrivent, alors que nous restons sur
le bord du chemin.
Et puis, quand tous les traitements possibles ont été faits, que l'on a été au bout du bout. Que l'on a enfin pris la douloureuse decision de la suite, du don de sperme, et bien rebelotte, la
question fatidique se pose, est ce qu'on le dit ou pas? et a qui?
Et oui, un eternel recommencement...

uneviepourunevie 03/03/2012 08:53



Je pense que la PMA c'est comme la guerre. Si t'y es pas allé tu peux pas savoir ce que c'est...



Présentation

Profil

  • uneviepourunevie
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai."
Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai." Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez norah sur Hellocoton

Recherche

Catégories