Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:12

Là ca vire vraiment l'obsession...L'envie d'être maman me transforme en grosse connasse ( un peu plus que d'habitude parce que beaucoup vous le diront, je suis une connasse de naissance) obsédée, jalouse, aigrie, psychotique.

 

Je pourrais vous parler des deux rêves que j'ai fait quand je vous ai laissés avec Gargamel mais...Si, allez je vais le faire. Alors le premier rêve avait pour thème: la peur de la fausse-couche. J'ai donc rêvé que je faisais mes petites affaires aux toilettes chez ma maman et qu'en m'essuyant avec le papier WC ( j'aurais pu dire PQ et je l'ai pas fait t'as vu? Bon, ok j'ai fini par le faire, j'avoue) il y avait plein de sang et la très jolie forme d'un foetus bien proportionné mais à échelle super réduite. Jusque là, bon...tu te dis que j'ai juste peur de faire une fausse-couche.

 

Mais quelques jours plus tard, je rêvais encore sur le même thème. Cette fois-ci, ma mère m'appellait parce qu'elle avait mon neveu à garder. Mais ce neveu n'existait pas. Le fruit de mon frère et de la belle-soeur maléfique n'existe pas. Et, pour bien enfoncer le clou, ils l'avaient appelé Benjamin. Le prénom que j'aurais vraiment aimé donner à Bébé si cela avait été un p'tit mec, mais comme Chéri a posé son veto, Bébé ne s'appellera pas Benjamin. J'aurais donc dit, avant ce coup de téléphone à ma mère que si Benjamin pleurait elle n'avait qu'à lui donner de la mie de pain....Sauf que le gosse avait genre dans les trois mois...Signification du rêve: j'ai peur que la BSM (Belle-soeur maléfique) en reponde un avant que je n'ai réussi à le faire moi-même, et je veux clairement tuer ce bébé.

 

Je ne suis pas folle vous savez!

 

Non sérieux...J'en avais pas refait depuis des rêves de cet acabit là. Mais force est de constater que ce désir d'enfant devient obsessionel et problématique.

 

Même si j'étais pas sérieuse hier quand j'en ai parlé avec Chéri, et qu'on a un peu parlé de mon mal-être de pas être encore enceinte, je lui ai quand même proposé de kidnapper le premier bébé prochainement né dans notre entourage.

 

Et pour bien enfoncer le clou, j'ai refait un rêve tordu cette nuit. Tout ce dont je me souviens, c'est que j'accouchais et je sortais de la maternité dix heures plus tard. Mais pas seule avec le bébé non. Ni avec Chéri. Je sortais de la maternité avec mon beau-frère et ma belle-soeur. Et on était heureux en disant que c'était notre bébé à tous les trois. On parlait même d'acheter une maison tous ensemble pour éléver cet enfant. Je sais bien qu'ils ont mis aussi quatre ans à avoir leur fils que j'adore, mais rien ne justifie qu'ils soient dans mon rêve puisqu'ils ne savent rien de nos difficultés à être parents. Et que depuis deux ans, notre beau-frère ne nous dit plus que c'est notre tour, sans doute parce que ma belle-soeur a compris et que par respect pour nous préfère ne rien dire.

 

Bien entendu, je ne pouvais pas passer ces rêves sous silence et j'ai appelé Gargamel. Et le verdict de ma private psy est tombé: je fais vraiment une obsession.

 

-------------------------------------------------------------

 

J'ai commencé à écrire cet article il y a deux jours et j'ai du m'arrêter faute de temps. Avec deux jours de recul, je peux vous dire que j'ai effectivement commencé à faire barrage à cette obsession. Bien sûr on parle avec Chéri de ce que sera notre vie avec Bébé mais ça ne me fait pas mal au coeur. Je me projette. Comme avant. Ce qui est selon moi positif.

 

Après j'ai décidé de prendre plus de temps pour moi. Je me suis rendue compte que je n'avais plus une image postive de moi-même et j'ai décidé qu'il fallait que ça cesse alors je m'octroie du temps pour me bichonner et ça me fait du bien. J'ai même décidé que j'allais retourner à la piscine.

 

Et surtout, je me suis donné un sacré coup de pied au cul. Je suis dans la phase: les femmes enceintes me font ni chaud ni froid. J'en ai croisé quelques unes et je n'ai pas eu envie de les égorger direct, bien sûr je les envie toujours mais j'ai repris espoir. Un jour ce sera moi!

On a croisé avec Chéri une amie qui a eu recours à la PMA il y a une dizaine d'années et on a parlé d'où j'en étais et parler avec elle m'a fait du bien. Elle m'a donné plein de conseils mais le principal c'est: Prends du temps pour toi. Pour t'en remettre. Pour mettre toutes les chances de ton côté pour une grossesse. Ce sera peut-être long mais tu l'auras ton bébé. A savoir que C. a mis sept ans à avoir son fils, qu'elle est passée par 4 IAC et la FIV a marché la première fois; alors que son bilan ne démontrait aucun frein à une grossesse.

 

Donc, voilà, je vais mieux dans ma tête. J'ai l'impression d'être redevenue la battante que j'ai toujours été au cours de ma vie et ça me fait du bien de me retrouver, de me reconnaître.

Je ne sais pas si je vais pouvoir faire la seconde IAC fin juin mais je m'y prépare mentalement. Pourtant, je doute qu'elle ait lieu. Pas seulement à cause de la thyroide, mais parce que mon problème d'hypertension se confirme. Les cépahlées ne m'ont pas quittées de la semaine, et je veux régler ce problème avant d'entamer une grossesse.

 

J'en suis donc là: je vais régler ces problèmes qui peuvent être problématiques au cours d'une grossesse et après rien ne devrait m'empêcher de tomber enceinte. Après tout, on attends depuis 3 ans et demi. Quelques mois de plus si c'est pour une grossesse sereine et sans risque, ça vaut le coup d'attendre encore quelques mois!

Partager cet article

Repost 0
Published by uneviepourunevie - dans Etats d'âmes
commenter cet article

commentaires

Marion 30/05/2012 16:16

Ta private psy a bien raison : il faut prendre du temps pour toi. Quand j'avais ocnsulté un psy au début de la PMA, elle m'avait demandé depuis combien de temps je n'avais pas fait un geste tout
bête comme me mettre de la crème hydratante sur le corps...Ben je m'étais sentie conne, parce qu'effectivement je "maltraitais" mon corps et en même temps je lui demandais beaucoup (voire beaucoup
trop : supporter les traitements, le boulot, faire les travaux de la maison à un rythme de fou...)
Alors prends bien soin de toi, chouchoute toi, de toute façon ça fait du bien au corps et à l'esprit donc ce n'est jamais perdu...
bises!

uneviepourunevie 30/05/2012 18:25



Ouais non mais c'est exactement ça. On s'en rend pas compte mais on s'oublie pour cette obsession. Et du coup depuis dimanche, je me vois à nouveau me relancer dans une nouvelle insémination.
Demain matin, je vais faire ma prise de sang mais pour le moment à l'écho ma thyroide est pas aussi catastrophique que ça. Je vais parler de tout ça dans un article ce soir ou demain.


 



Présentation

Profil

  • uneviepourunevie
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai."
Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!
  • Jeune femme (mais si je suis jeune!) de 31 ans qui a vu sa vie chamboulée par la PMA. Moi qui disait il y a trois ans " j'irais pas jusque là, j'aurais un enfant naturellement ou alors j'adopterai." Mais bien sûr!!!! Et la marmotte hein??!

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez norah sur Hellocoton

Recherche

Catégories